« LE LAC DES CYGNES » à l’Opéra Royal de Versailles

Il fallut s’y prendre 1 an à l’avance pour réserver des places pour assister le 29 juin à ce spectacle, considéré comme « l’œuvre Phare » du Ballet de Saint Pétersbourg (en fait perfectionné à Perm) durant l’invasion allemande de la Russie. Les danseurs actuels sont du Ballet de l’Opéra de Perm… Cela valait la peine d’être patients : Quel bonheur de voir défiler, dans ce lieu, voulu par Louis XIV et dédié à sa passion La Danse, les  tableaux de ce ballet  qui s’enchaînent, au son de la musique de Tchaïkovski,  toujours avec une infinie grâce et beauté, fidèles à la chorégraphie de Marius Petipa…
Tant d’élégance, de délicatesse, pour raconter l’histoire d’une jeune fille Odette, transformée en cygne par un sorcier ( elle est humaine la nuit, Cygne le Jour). Seul un Prince pourra rompre le sort en l’épousant. Le prince Siegfried en tombe amoureux,  mais le sorcier a fait de sa propre fille Odile, le double maléfique d’Odette et le prince tombera dans le piège en épousant Odile et non Odette…

Un Ballet en 3 actes, 3 heures de spectacle éprouvantes pour les danseurs, mais un rendez vous chorégraphique au sommet, pour nous public !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s